Image default
Santé

Retrouver une taille fine grâce à la cryolipolyse

Notez cet article

Cette fois-ci, ce ne sera pas avec un régime alimentaire surveillé à la calorie près ni par l’intermédiaire des exercices physiques à n’en plus finir que les personnes accusant un surpoids sont amenées à se livrer pour se délester de l’embonpoint. La cryolipolyse, une méthode qui fait mincir par le froid, c’est la nouvelle formule à la mode et elle est incroyable.

Une efficacité redoutable

Le principal avantage que présente la cure minceur cryo, c’est qu’elle est une alternative efficace à la chirurgie. Bon nombre de patients redoutent les tables d’opération et maigrir par le froid, c’est tout de même beaucoup moins onéreux que de faire appel aux services d’un chirurgien.

Cela dit, avant de prendre rendez-vous pour une séance, il est primordial de se renseigner sur le centre de cryolipolyse qui sera en charge de la procédure. En effet, beaucoup d’instituts de beauté et d’esthétique proposent ce type de soin sans pour autant avoir une spécialisation. Or, une liposuccion par le froid mal réalisée peut être très dangereuse pour la santé du patient.

Mais lorsqu’elle est dirigée par un spécialiste, la cure minceur cryo donne des résultats souvent au-delà des espérances des clients. À noter toutefois qu’une cryolipolyse n’a pas pour finalité la perte de poids globale. Il s’agit plutôt d’un traitement localisé c’est-à-dire qu’elle vise à éliminer les graisses situées à un endroit précis.

Les bourrelets, le double menton, les culottes de cheval

Les personnes traitées par cryolipolyse ne sont pas encore au stade de l’obésité. Il s’agit surtout de celles ayant un léger surpoids et qui développent un complexe vis-à-vis d’une zone précise de leur corps.

Une cryolipolyse des cuisses permet par exemple d’affiner les hanches ou de faire disparaître le pli sous-fessier. Le traitement a aussi fait ses preuves sur les doubles mentons. L’affaire se complique un peu lorsque la cliente demande une cryolipolyse du ventre. Il s’agit en effet d’une zone sensible où une certaine quantité de graisse joue un rôle primordial (production de l’œstrogène). Il est donc hors de question de l’aspirer intégralement et seul un vrai spécialiste serait en mesure de déterminer la quantité à laisser.

Le traitement de la graisse par le froid n’est pas sans risque, mais une chose est sûre, il ne présente quasiment aucun effet secondaire indésirable. Il faut seulement veiller à s’adresser aux bons centres et ignorer certains instituts qui proposent ce type d’intervention à un tarif dix fois moins cher que chez un cabinet médical confirmé.

Related posts

Choisir des différents types de thermomètre selon l’usage

Irene

Les techniques de développement personnel

Irene

Que faire en cas de perte du carnet de santé ?

Tamby

Comment reprendre la main quand tout paraît perdu ?

Claude

Assurance santé : en quoi consiste la tâche du courtier ?

Claude