Image default
Piscine

Surpresseur piscine : infos et fonctionnement

Parfois, il arrive que le débit de l’eau projeté par le robot piscine ait une pression insuffisante pour assurer son nettoyage parfait. Dans ce cas, il est mieux d’utiliser un robot surpresseur. Il sert tout simplement à augmenter la pression de l’eau qui sort du robinet du système d’adduction.

 

Le fonctionnement du surpresseur piscine

 

Tout d’abord, il faut savoir qu’un bon entretien du robot pulseur de la piscine peut éviter le recours à un surpresseur. En effet, si le robot est bien entretenu, alors, il va assurer tout son rôle pour avoir une forte pression d’eau de nettoyage. Ainsi, on doit brancher directement le robot sur la pompe pour avoir la pression nécessaire.

Mais c’est aussi la fonction du surpresseur. Avant que l’eau soit expulsée par le robot, elle va tout d’abord passer dans le surpresseur piscine. Ce dernier va doubler l’intensité de la pression avant de la renvoyer dans le bassin. Ce système permet de mieux nettoyer la piscine et de mieux déplacer les roues du robot. C’est l’élément ultime pour un meilleur entretien ainsi que pour le nettoyage irréprochable du bassin, comme le précise aussi Méséo.

 

Les éléments qui constituent le surpresseur

 

Pour marcher correctement, un surpresseur doit avoir 5 éléments primordiaux et indissociables :

  • Une pompe qui va aspirer l’eau afin de la projeter vers les tuyaux des buses de refoulement.
  • Une vase d’expansion comme réservoir d’eau avec une vessie d’azote ou d’air pour maintenir la pression.
  • Un filtre à cartouche pour retenir les saletés même les plus fines qui passent au travers des skimmers.
  • Un clapet antiretour pour empêcher l’eau qui est dans le réservoir de repartir vers son point d’arrivée.
  • Un contact manométrique pour arrêter la pompe lorsqu’on a atteint la pression suffisante pour assurer une bonne projection de l’eau dans la piscine.

Related posts

Piscine : décoration bassin et aménagement

Laurent