Image default
Jardin

Travaux d’élagage : précaution pour les interventions en hauteur

Les missions d’un élagueur consistent essentiellement à passer du temps dans les arbres, afin de leur dispenser les traitements nécessaires. De ce fait, s’ils ne sont pas équipés des protections, ils sont facilement exposés aux risques dus au travail en hauteur. Pour mener ses interventions de travaux d’élagage en toute sécurité, quels sont alors les outils indispensables ? De la même manière, quelles sont les formations spécifiques dont ces professionnels doivent obtenir pour garantir la sécurisation de votre chantier ? Sans l’ensemble de ces compétences, il serait difficile en effet dans la pratique d’éliminer les menaces potentielles face aux risques du métier.

Disposer des outils indispensables

Pour garantir leur protection, les ouvriers doivent s’équiper de dispositifs indispensables comme les EPI. A la base, ils sont composés d’un casque doté d’une jugulaire, de lunettes de sécurité, de protecteurs auditifs ainsi que des gants et des bottes. Des pantalons avec des protections sont également utiles, compte tenu de l’intervention à faire. Autrement, d’autres éléments devraient venir les compléter dans le cadre des travaux d’élagage, tels que le harnais pour stopper les chutes grâce aux bretelles et à l’attache dorsale. Cet accessoire devrait notamment correspondre aux normes en vigueur conformément aux caractéristiques des harnachements antichute. Lorsqu’il opère à partir d’une nacelle, l’absorbeur d’énergie remplira aussi à peu près les mêmes fonctions. La corde de positionnement ainsi que les cordelettes et élingues de travail sont également indispensables, et sont fabriquées dans des matières ayant une grande résistance. Par la suite, il y a les connecteurs qui sont dotés d’un système d’ouverture à triple ou double action, selon les circonstances. Ces derniers sont inclus dans la longe de positionnement qui devrait avoir une forte capacité de résistance en cas de coupure lors de la manipulation d’une scie à chaîne. Et pour finir, il y a les descendeurs de type autobloquant dont la production respecte évidemment les règlementations exigées.

Avoir les compétences essentielles

En considérant les spécificités des outils requis, un minimum de compétences sur leur manipulation s’avère indispensable pour réaliser des travaux d’élagage, sans courir des risques. A commencer par la maîtrise du fonctionnement des dispositifs d’arrêt de positionnement et de chute. Il en est de même pour la connaissance de l’utilisation du point d’ancrage et la meilleure manière de le sélectionner. La capacité d’estimer la résistance mécanique des arbres fait partie des expertises essentielles également. Ce paramètre se fondera principalement sur l’étendue des savoirs de l’élagueur concernant l’essence et l’état des résineux. Dans la même optique, il est important qu’il soit en mesure d’appliquer la méthode de coupe idéale en conséquence. Par ailleurs, il devrait assimiler les différentes techniques d’ascension, que ce soit avec l’aide d’une corde ou d’éperons. Autrement, les matériels utilisés sont à choisir conformément aux tâches qui lui incombent, afin de s’épargner d’éventuelles blessures ou des projectiles de débris. Dans cette optique, pour ne pas laisser ces outils tomber à terre et causer ainsi des accidents, il faut prendre soin de les attacher de manière solide. Les statures pouvant provoquer des mouvements pendulaires sont à éviter systématiquement, donc l’élagueur aura besoin de s’installer de façon stable avant de travailler. Au vu de ces impératifs, seuls les professionnels comme l’élagueur Keller qui se trouve en Gironde qui peuvent remplir les conditions énoncées. Par conséquent, si vous souhaitez réussir votre projet, ils sont les mieux placés pour mener à bien ces prestations.

Related posts

Pourquoi faire construire une dépendance

Journal

Mettez des poules dans votre jardin

Journal

Des idées pour jardiner en hiver

Tamby

Comment traiter un arbre malade ?

Tamby

Lampe de croissance pour plantes, les avantages à en tirer

Irene

Les principes de bases de la taille des chênes

Tamby