Image default
Santé

Métabolisme endormi et perte de poids : combattre les idées reçues !

Les filles, nous avons déjà souvent lu que beaucoup d’entre vous craignent que leur métabolisme ralentisse ou même plutôt qu’il « s’endorme », « bug » ou « soit à plat ». C’est souvent ainsi qu’on se représente les troubles métaboliques. En rapport avec cela, vous avez peut-être aussi entendu parlé des carences en nutriments. Il est grand temps de clarifier tout cela avant que ces histoires ne vous déstabilisent.

Comment est-on arrivé à ce mythe ?

Quand on essaie de perdre du poids depuis longtemps, en faisant très attention à son alimentation, en renonçant aux friandises, en s’entraînement à fond et qu’il n’y a pas de résultats sur la balance, c’est très frustrant. Et peu importe ce que l’on essaie, les kilos restants ne veulent juste pas disparaître. C’est désespérant… On se met naturellement à penser que quelque chose cloche, étant donné que théoriquement quand on est en déficit calorique on perd du poids et qu’on ne pourrait pas vraiment faire plus d’efforts.

Ça ne peut être qu’un trouble métabolique…

Mais les filles, pas de panique, ça n’est pas ça ! En fait, on comprend souvent mal le fonctionnement global. Nous allons essayer d’éclaircir ces zones d’ombre :

Lorsqu’on désire perdre du poids et qu’on mange moins que l’on en a besoin pendant une longue période, le corps remarque que quelque chose n’est pas normal et il tente de réguler cela naturellement en gaspillant le moins d’énergie possible. Ça se remarque notamment par une baisse de motivation à bouger, par une fatigue et une mollesse. On remarque également des effets sur la production hormonale. Mais tout cela n’est vraiment pas grave et c’était même vital à d’autres époques, car en le nourrissant « insuffisamment » on protège notre corps et ses réserves énergétiques.À cela s’ajoute, qu’en mangeant moins, on brûle moins de calories car la digestion consomme aussi de l’énergie. Et aussi quand on a déjà perdu du poids, le corps consomme moins d’énergie qu’avant à un poids supérieur.Notre corps essaie donc par tous les moyens d’économiser de l’énergie et nous pousse à remanger rapidement. C’est aussi pour ça qu’on a de fortes envies de « bombes caloriques » et que nos pensées gravitent autour de la nourriture car c’est ce qui nous livre justement l’énergie manquante. Voilà donc le secret du mystérieux changement métabolique résolu.

Conclusion

Il vous est peut-être déjà arrivé que pendant quelques temps vous vous sentiez toujours plus fatiguées, molles, sans énergie. Vous êtes plus souvent de mauvaise humeur, démotivées, irritées et vous vous fâchez, sans le vouloir, plus facilement avec vos proches ?En vous prélassant de mauvais poil sur le canapé, vous dépensez logiquement moins d’énergie que si vous faisiez la fête avec vos amis. Ce sont des syndromes de l’ajustement de votre corps, de sa consommation énergétique et ceux-ci se renforcent au cours du temps, vu qu’en avançant dans le régime vous aurez continuellement moins de masse grasse. Il peut arriver que vous ne soyez plus du tout en déficit calorique. De plus quand on est en colère, notre corps subit beaucoup de stress et peut commencer à faire de la rétention d’eau.

Conscientes de tout cela, vous comprenez donc qu’on ne peut pas toujours influencer la balance. Rien n’est endormi chez vous, vous brûlez simplement moins de calories que prévu. Ça n’est rien d’autre que ça!

Une faible réduction du métabolisme s’observe uniquement dans les situations les plus extrêmes, comme en temps de guerre ou de famine. Uniquement dans des cas de sous-alimentation extrême, la perte de poids serait la cause première d’une réduction de la consommation énergétique.
Donc les filles, pas de panique à ce niveau là ! Dès qu’on augmente l’apport énergétique, l’ajustement se fait à nouveau. Ne craignez plus que votre métabolisme soit « endormi », c’est une phase d’ajustement de notre corps totalement normale.

Related posts

Comment bien choisir votre défibrillateur ?

Journal

Perdre du poids sainement : quelles sont les bases essentielles ?

Irene

Mangez des abricots pour rester en bonne santé

Irene

Savez vous qu’il est possible d’augmenter sa mémoire avec la caféine ?

Irene

Le squat, roi des exercices ?

Irene

Reprogrammer son cerveau vers une attitude positive pour perdre du poids

Irene