Image default
Santé

Fleur cbd : est-il possible de l’utiliser pour un traitement médical ?

Communément appelés cannabinoïdes, le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) sont des produits qui entrent dans la composition de médicaments permettant de soulager les douleurs intenses d’origine cancéreuse ou neuropathiques. Ils sont autorisés dans plusieurs pays du monde et aussi en France. Cependant, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), autorise la commercialisation des cannabinoïdes, mais proscrit l’autoculture de cannabis et ses produits dérivés. Quelles sont les vertus des cannabinoïdes ?

Les vertus des cannabinoïdes

Disponible également sous forme de fleur cbd, le tétrahydrocannabinol et le cannabidiol sont des dérivés du cannabis. Leur rôle est de soigner certaines pathologies. Le cannabis thérapeutique est un exemple typique. Car il soulage les douleurs intenses d’origine neuropathiques ou cancéreuse comme le zona, les lésions de la moelle épinière et les hernies discales assez compliquées à apaiser. Les cannabinoïdes sont efficaces pour l’apaisement des nausées et des vomissements causées par une chimiothérapie.  De même, ils favorisent le traitement de certains troubles du comportement et de l’attention puis atténuent les effets du syndrome de Gilles de la Tourette. Dans le cadre d’un traitement de l’anorexie liée à un cancer ou aux traitements du VIH, de l’arthrite, des migraines, votre médecin peut vous recommander ces produits. Par ailleurs, la vente illégale des médicaments à base de cannabis à dose minimes est proscrite et peut être sanctionnée par un emprisonnement ou une amende.  Car ils sont accessibles en pharmacie physique ou en ligne.

Cannabinoïdes autorisés pour un usage médical

Le cannabis est utilisé dans de nombreux pays sous différentes formes : fleur cbd, feuilles séchées à boire en infusion ou à inhaler à l’aide d’un vaporisateur, capsules, gouttes. Les cannabinoïdes tels que la fleur cbd et d’autres médicaments à base de THC ont déjà prouvé leur efficacité en soulageant la peine de 30 à 50% des malades qui en ont fait usage. Certains malades avouent recourir à l’autoproduction pour subvenir à leurs besoins. Car l’accès à ces palliatifs est assez restreint. Cet acte fait d’eux des hors la loi. Les dispositifs légaux sont assez sévères sur la question. Pour éviter tout désagrément avec la justice, il est préférable de toujours opter uniquement pour une utilisation médicale du cannabis.

Un médecin français peut éventuellement vous prescrire les médicaments interdits dans l’Hexagone comme le Bedrocan® ou le Sativex®. Mais vous devez vous les procurer à l’étranger comme en Hollande ou en Suisse par exemple. Un achat de ces produits sur le territoire français serait totalement illégal.

 

 

 

Related posts

Que faire en cas de perte du carnet de santé ?

Tamby

Comment choisir la bonne assurance pour votre chat ?

Claude

Le développement personnel utile ou pas ?

Irene

Formalités à accomplir lors du décès d’un proche

administrateur

La restauration dentaire

sophie

Crise d’angoisse : quels sont les symptômes ?

administrateur