Image default
Santé

Crise d’angoisse : quels sont les symptômes ?

Après une rupture ou une déception sentimentale peuvent être la conséquence d’un choc psychologique à l’origine de crise d’angoisse. Mais comment l’identifier et la surmonter ?

Vous sentez au fond de vous, votre coeur qui bat de plus en plus vite. Vous vous sentez plus faible et votre corps se met à trembloter. Une boule se forme au niveau de votre ventre comme si votre estomac était noué. Vous avez l’impression que vous allez littéralement vous écrouler. Beaucoup d’entre vous connaissent ou ont connu ce type de malaise lié à l’angoisse. Pour être plus de précis, c’est 5% des français qui ont déjà vécu des crises d’angoisse. Cet article va vous aider à identifier ces crises, à les comprendre et à apprendre à faire face.

Qu’est ce qu’une crise d’angoisse ?

Ce que l’on ressent :

Elle peut arriver à tout moment sans raison. Comme mentionné précédemment, malaise, accélération du rythme cardiaque, envie de vomir, boule et douleur au ventre, difficulté respiratoire et vertige font partie des principales choses ressenties lors d’une crise d’angoisse. Vous sentez que vous perdez le contrôle de votre corps. Certaines personnes ont même eu la sensation de devenir folles ou de mourir. Face à une telle violence, c’est la panique qui peut vous envahir. Vous avez envie de vous isoler pour éviter que les autres vous voient ainsi. La douleur est donc à la fois physique et psychique.

Les crises d’angoisse peuvent elles toucher tout le monde ?

Si l’angoisse peut arriver de façon subite, elle est plus présente chez les personnes qui ont une santé psychique affectée ou une fragilité psychologie. En général, ce sont des personnes qui ont vécu un traumatisme ou qui ont vécu une mauvaise expérience qui sont les plus touchées.

Quels sont les symptômes d’une crise d’angoisse ?

Comment la reconnaître ?

Afin que vous puissiez facilement identifier une crise d’angoisse, nous avons listé les principaux symptômes. Vous les trouverez ci-dessous. Il faut d’abord savoir que ces crises ne durent que quelques minutes. C’est relativement bref mais intense. Voici les symptômes :

  • Tremblement et contractions musculaires,
  • Transpiration,
  • Vertige, évanouissement,
  • Impression de quitter son corps,
  • Sentiment de peur,
  • Accélération du rythme cardiaque,
  • Douleur au thorax,
  • Difficulté à respirer,
  • Envie de vomir.

Si tout cela peut paraître impressionnant voire effrayant, rassurez vous, les crises d’angoisse ne sont pas à l’origine des crises cardiaques. En revanche, elles peuvent causer des problèmes digestifs. Cela signifie que l’angoisse peut être la cause de problèmes digestifs récurrents chez une personne.

Le premier réflexe, lorsque vous pensez que vous vivez une crise d’angoisse est d’aller voir le médecin. C’est lui qui vous dira si celle-ci est liée à un problème psychique ou physiologique. Cela peut prendre du temps avant d’avoir une confirmation du médecin notamment pour les troubles cardiaques ou digestifs.

Le problème est qu’une première crise peut annoncer une longue série de nouvelle. La fréquences des crises peut augmenter. L’angoisse de la crise suivante s’ajoute à celle existante. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas les prendre à la légère. Maitriser son angoisse, c’est aussi éviter que ses apparitions imprévisibles en suscite une nouvelle. C’est retrouver la liberté de sortir sans avoir peur qu’elle surgisse.

Quelles sont les causes de la crise d’angoisse ?

Trois principales causes :

Une crise d’angoisse n’apparaît pas sans raison. La principale cause est un trouble psychique qu’il est important d’identifier le plus rapidement pour le surmonter. Trois causes principales peut être à l’origine de votre angoisse :

  • la phobie : peur d’une chose comme les insectes, une situation, un lieu.
  • la dépression : tristesse, perte de confiance en soi et du goût aux activités menées habituellement.
  • la névrose : troubles psychiques non causés par une blessure physique/physiologique.

Les traumatismes :

De ce fait, ces causes sont le vrai problème et non l’angoisse. Celle-ci est en réalité un bouclier, une protection qui permet de ne pas être entièrement submergé par un traumatisme ou un souvenir douloureux. Le deuil, la maladie, une déception sentimentale ou une rupture amoureuse entraîne une névrose post-traumatique. Plus simplement, cela signifie que la seule réponse face à la remontée de ces traumatismes et particulièrement douloureux est la crise d’angoisse. Une personne qui angoisse n’est donc pas folle, elle se protège.

Les souvenirs de l’enfance :

Le passé peut aussi jouer une rôle dans la crise d’angoisse. Il arrive que certaines personnes voient des troubles connus durant l’enfance resurgir à l’adolescence. Ils peuvent cependant aussi survenir un peu plus tard, notamment à travers une situation qui va rappeler ces troubles. C’est au moment où ces premiers souvenirs sont refoulés que les crises d’angoisse apparaissent.

S’il existe de nombreux traitements que votre médecin peut vous prescrire, ceux-ci ne suffisent pas. En effet, il permette d’atténuer les symptômes c’est à dire les conséquences des crises d’angoisse mais pas les causes. Ils doivent être complété par des thérapies. D’ailleurs, peu d’angoisses disparaissent sans suivi psychologique.

Les conseils pratiques en cas de petites crises d’angoisse :

  • Reprendre le rythme de sa respiration : écarter les bras, parler, respirer calmement, se tenir droit et rester debout.
  • Relâcher ses muscles : le corps a tendance à se tétaniser lors d’une crise. Il faut que les muscles se décontractent.
  • Adopter des exercices ou activités de relaxation : yoga, massage sophrologie.

Related posts

Les mauvaises habitudes à éviter pour avoir des cheveux en parfaite santé

Irene

Formalités à accomplir lors du décès d’un proche

administrateur

Retrouver une taille fine grâce à la cryolipolyse

sophie

Comment choisir la bonne assurance pour votre chat ?

Claude

Choisir des différents types de thermomètre selon l’usage

Irene

Le développement personnel utile ou pas ?

Irene