Image default
Santé

Assurance santé : en quoi consiste la tâche du courtier ?

Notez cet article

Le courtier est l’interlocuteur du souscripteur à une assurance complémentaire santé. Pour être précis, le professionnel met le client en relation avec la société d’assurance ou la mutuelle santé. Cette démarche a pour but de présenter à l’assuré les offres qui correspondent à ses besoins de santé. Cela suppose évidemment un accompagnement personnalisé, un devoir d’écoute et surtout un devoir d’information.

Le courtier agit dans le cadre du devoir de conseil

L’intérêt d’avoir un courtier indépendant comme interlocuteur, c’est que celui-ci intervient pour le compte de plusieurs organismes qui proposent des assurances complémentaires santé. Ce sont essentiellement les sociétés d’assurance et les mutuelles. Le rôle du courtier consiste à analyser de manière personnalisée les besoins de santé, les postes de dépenses prioritaires de l’assuré. Cette écoute lui permet ensuite de proposer les solutions les mieux adaptées aux besoins du client. Car le devoir de conseil, qui est une obligation légale, doit permettre la prise en compte des intérêts de l’assuré.

Mais il ne suffit pas de présenter au client les avantages de différentes assurances complémentaires Santors, entre autres. En fait, on devrait plutôt parler de devoir d’informations. Les formules sont présentées par Santors de manière objectives, y compris les risques qu’elles comportent ou les clauses relatives à l’évolution éventuelle de la prime, aux exclusions, au taux de remboursement…

La portée des recommandations écrites du courtier

C’est à dessein qu’on précise ici que les recommandations formulées par votre courtier Santors sont retranscrites par écrit. Ce document prouve la bonne foi et la volonté de l’assurance santé ou de la mutuelle de faire preuve de transparence vis-à-vis de l’assuré.

En effet, le courtier donne les détails des différentes formules qui sont proposées au client. Parmi ces détails, en plus des exemples déjà mentionnés plus haut, il y a aussi les raisons pour lesquelles le courtier déconseille certaines formules. Le document, en cas de litige, permet à l’assureur de démontrer qu’il n’avait pas la volonté de faire une entourloupe, qu’il n’avait pas détourné l’attention de l’assuré d’une formule qui aurait été plus avantageuse en termes de couverture ou moins coûteuse.

Mais dans la plupart des cas, les recommandations du courtier permettent de consolider la relation de confiance et de transparence entre la société d’assurance et son assuré. En somme, les comparateurs en ligne restent pertinents pour trouver des formules adéquates. Mais l’intervention d’un interlocuteur à l’écoute et qui agit dans le cadre de la loi, c’est un atout précieux pour l’assuré comme pour l’assureur.

Related posts

Formalités à accomplir lors du décès d’un proche

administrateur

Que faire en cas de perte du carnet de santé ?

Tamby

Choisir des différents types de thermomètre selon l’usage

Irene

Retrouver une taille fine grâce à la cryolipolyse

sophie

Les techniques de développement personnel

Irene

Comment reprendre la main quand tout paraît perdu ?

Claude