Image default
Commerce et économie

La vente directe à la ferme : définition et avantages

La vente directe du producteur au client permet avant tout de supprimer les intermédiaires. En effet, ces derniers tirent une part non négligeable dans le coût final du produit au niveau des consommateurs. Ensuite, c’est une voie sûre de pouvoir manger des aliments sains et naturels. Cela est facilement faisable, car il suffit d’acheter les produits là où ils se trouvent cultivés, élevés ou fabriqués.

Faciliter les échanges agriculteurs – consommateurs urbains

La vente directe à la ferme est une nouvelle dynamique collective qui permet de vendre plus facilement. C’est une nouvelle offre de commercialisation qui constitue un véritable point de connexion entre la campagne et la ville. Ainsi, pour simplifier l’accessibilité aux produits fermiers, les agriculteurs ont développé la vente directe à la ferme. Ensuite, ils ont mis en place les magasins de producteurs au sein des villes.

Maintenant, c’est l’avènement de la vente en ligne. Celle-ci mise sur le circuit de proximité. Ainsi, des producteurs ruraux au sein d’un réseau s’associent pour proposer aux consommateurs d’acheter des produits de ferme à distance. Cela s’opère à travers des boutiques en ligne disponibles sur des sites appropriés. La vente à la ferme concerne toute la production de légumes, fruits, viandes, fromages, vins, miels, confitures, etc. Tous les produits du terroir sont offerts avec la garantie de leurs fraicheur, qualité, origine et traçabilité.

Conseils pour les consommateurs face à la vente

Les systèmes de vente directe à la ferme contribuent à la mise en place d’une alimentation saine et disponible localement. En plus, avec la vente directe, les consommateurs n’achètent que ce dont ils ont besoin. Une telle attitude a toute sa place afin d’éviter le gaspillage des produits. Pour mieux maîtriser ses besoins sur l’origine d’un produit, le consommateur peut s’adresser au producteur lors de l’achat. Il saura lui répondre et ira jusqu’à proposer de visiter sa ferme. Cela permettra de faciliter les échanges entre producteurs et consommateurs.

Pour bien localiser les lieux de vente directe de produits locaux, les consommateurs ont à leur disposition un annuaire de producteurs locaux, en voici un exemple : Manger Francais. Il contient la liste des Magasins des Producteurs, classés par département et par ordre alphabétique. Pour tous les consommateurs intéressés, quelques conseils sont fournis pour mieux faire les achats :

  • mieux vaut se tourner vers un local de vente à la ferme d’une propriété agricole ou un PVC (Point de Vente Collectif de producteurs) dans les environs ;
  • opter pour le drive de produits fermiers, un système de vente sur Internet de produits locaux et fermiers ;
  • pour l’achat en ligne, il faut préparer les commandes à l’avance ; il suffit de venir les prendre après ;
  • chercher sur Internet d’autres structures facilitant l’accès à une offre de produits fermiers et locaux comme l’AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne).

Related posts

Le cashback : une solution pour acheter malin sur internet

Odile

Elaborer les bonnes stratégies pour le forex en Algérie

Rita d'Obajour

Les missions de l’expert-comptable d’une société en Belgique

Irene

Réduire ses mensualités chaque mois grâce au rachat de crédit

Journal

Le sandwich jambon-fromage, l’incontournable de la pause au bureau

Journal