Image default
Maison

Comment protéger votre maison contre les cambrioleurs

Notez cet article

Le nombre de cambriolages dans les maisons et les appartements est en augmentation spectaculaire. Mais avec une technologie de sécurité moderne et un comportement clairvoyant, le danger peut être maîtrisé. Voici les conseils les plus importants pour une protection antivol efficace.

Lorsqu’il s’agit de la protection contre de tels crimes, il y a de bonnes et de mauvaises nouvelles. La mauvaise nouvelle : la maison absolument à l’épreuve des cambrioleurs n’existe pas. La bonne nouvelle : vous pouvez mettre en place des mesures préventives afin de rendre l’accès à la maison aussi difficile que possible pour les criminels.

Au bout de cinq minutes, l’agresseur s’arrête

Une étude a conclue que dans 42% des cas, le cambrioleur n’a pas pu aller jusqu’au bout dans sa tentative d’effraction. Mais sans presque une tentative de cambriolage sur deux (43 %), les occupants de la maison n’ont pas respecté les mesures élémentaires de sécurité.

Dans un cambriolage sur quatre, les auteurs ont été dérangés lors de l’exécution du crime. Les cambrioleurs ne veulent pas être découverts et éviter toute confrontation. En outre, il y a le facteur temps. La plupart des gens ne s’absentent pas plus de 20 minutes de chez eux. Pour les cambrioleurs occasionnels, qui forment le plus grand groupe de cambrioleurs, s’ils n’arrivent pas à entrer chez vous dans un délai de 2 à 5 minutes, ils abandonnent.

Où sont les points faibles ?

Une maison n’a pas besoin d’être sûre à 100 %, mais seulement plus sûre que celle de ses voisins. Ce slogan un peu macabre mais un voleur cherchera toujours la voie la plus simple, celle qui offre la moindre résistance et s’introduira là où il se sent invité. La prévention des cambriolages consiste donc avant tout à offrir aux voleurs le moins d’occasions favorables possible d’entrer dans la maison.

Les fenêtres ouvertes sont des invitations régulières pour les auteurs de ces actes. Les portes de service, les puits de lumière de cave facilement accessibles et mal sécurisés ne sont pas un gros problème pour les cambrioleurs. De plus, les haies et les buissons ou les cours arrière mal éclairées assurent non seulement l’intimité des résidents, mais aussi celle des cambrioleurs.

Si vous voulez être du bon côté, vous pouvez obtenir gratuitement des conseils personnels et individuels auprès d’un centre de conseil de la police criminelle.

Qu’entend-on par « comportement conscient du risque » ?

La prévention axée sur le comportement se concentre sur la réduction des occasions de commettre des crimes, sur la dissuasion par la présence. C’est la conclusion d’une étude sur l’efficacité de la prévention des cambriolages. Pour dire les choses simplement : si l’auteur soupçonne que la maison est abandonnée depuis longtemps, il est plus tentant pour lui d’y entrer.

Des boîtes aux lettres débordantes, des fleurs fanées ou des volets roulants constamment levés sont pour lui une occasion en or. C’est pourquoi la devise est la suivante : faites tout ce qui est en votre pouvoir pour que la maison ait l’air habitée, même lorsque vous êtes en vacances.

Le moyen le plus efficace pour les vacanciers d’y parvenir est d’avoir recours à l’aide de parents ou de voisins. On peut leur demander de lever et d’abaisser régulièrement les volets roulants, d’arroser les fleurs ou de sortir les poubelles. Il se peut même qu’un frère, une sœur ou un parent emménage temporairement pour garder la maison pendant vos vacances. Vous pouvez également programmer des minuteries pour allumer les lampes de la maison à certaines heures.

Précautions à prendre avant le départ

Avant le départ, vous devriez toujours faire le tour de votre maison pour voir si des objets peuvent aider les cambrioleurs à s’introduire chez vous. Si des poubelles, des meubles de jardin ou même des échelles se trouvent directement sous le balcon, le voleur est content.

Beaucoup de vacanciers sont aussi un peu négligents avec les réseaux sociaux. Particulièrement ceux qui voyagent plus longtemps ne devraient pas nécessairement le dire sur leur répondeur ou en informer leur environnement via des notes d’absence ou des posts Facebook et Twitter. Les profils en ligne publiques, en particulier, facilitent l’espionnage et offrent souvent aux cambrioleurs potentiels l’adresse de l’habitation vide sur un plateau d’argent.

Mais les cambrioleurs n’attendent pas nécessairement les prochaines vacances. Même ceux qui ne quittent la maison que pour une courte période doivent respecter quelques règles de base. Ne jamais laisser les fenêtres ouvertes, toujours verrouiller complètement la porte et ne jamais déposer les clés dans une cachette extérieure.

Quelles serrures de sécurité ont du sens ?

Un solide dispositif de sécurité mécanique de base est l’élément le plus important de la protection contre l’effraction. Il peut transformer votre maison en une forteresse que l’agresseur ne peut pas prendre d’assaut en un éclair. Les différentes mesures de sécurité comprennent des portes de sécurité modernes ainsi que des poignées de fenêtre verrouillables, des serrures à pêne croisé, des volets roulants, des cylindres de fermeture sécurisés, des serrures à levier ou des grilles.

Si vous construisez ou reconstruisez une maison, privilégiez dès le départ une porte d’entrée anti-effraction testée et certifiée. Ceci garantit qu’il n’y a pas de point faible dans la conception du vantail, du dormant, et de la serrure de la porte. Si de telles portes de sécurité professionnelles sont hors de question (pour des questions de budget par exemple), le propriétaire peut également les installer ultérieurement. La condition préalable est toutefois que la construction de base soit résistante.

Les portes de service peuvent également être équipées de fermeture multi-points

Vous devez également sécuriser les accès à la cave. Si elles sont facilement accessibles, les cambrioleurs peuvent faire leur travail ici sans qu’on s’en aperçoive.

Il n’est pas bon marché d’améliorer votre maison de cette façon. Pour les seules portes blindées, on arrive rapidement à un budget de plusieurs milliers d’euros.

Comment la maison intelligente peut aussi vous aider

Différentes aides électroniques peuvent compléter la protection mécanique de base. Simple mais efficace sont, par exemple, les spots lumineux dans le jardin ou les zones d’entrée reliées à des détecteurs de mouvement. Résultat : l’auteur a peur et, dans le meilleur des cas, se retire parce que le danger de découverte a augmenté.

De tels détecteurs de mouvement peuvent également faire partie d’un système de contrôle en réseau. De tels systèmes modernes de maisons intelligentes offrent divers instruments pour la prévention des cambriolages. La maison intelligente est une unité centrale de commande et de communication qui relie différents émetteurs et capteurs de la maison. Toutes les entrées peuvent être surveillées à l’aide de détecteurs de portes et fenêtres et de détecteurs de mouvement.

Les appareils peuvent envoyer des signaux à d’autres composants du système, tels que les sirènes d’un détecteur de fumée en réseau avec le centre de contrôle, afin de dissuader les visiteurs indésirables. Les détecteurs de portes et fenêtres peuvent également signaler par SMS ou par e-mail s’ils ont détecté un mouvement ou si des fenêtres ou des portes ont été ouvertes. A l’avenir, il sera même possible que l’habitant puisse fermer les fenêtres avec son téléphone portable. Toutefois, les fenêtres devront également être équipées de systèmes d’ouverture spéciaux.

Dans la maison intelligente, l’éclairage peut également être allumé et éteint par téléphone portable et la synchronisation des lampes et des stores peut être contrôlée.

Les systèmes d’alarme n’ont jamais été aussi utiles

Enfin, il y a le grand marché des systèmes d’alarme. Leur tâche est d’identifier et de faire fuir les intrus. Pour ce faire, les sirènes font beaucoup de bruit ou le système signale automatiquement une intrusion à une compagnie de télésurveillance.

Avec un budget de 1500 à 2000 euros, il est possible de mettre en place une protection efficace de sa maison avec l’aide d’un installateur professionnel. Il s’agit d’un prix plus élevé que celui d’une installation à réaliser soi-même dans un magasin de bricolage. Cependant, toute personne qui fait appel à un professionnel peut dire en toute sécurité qu’il reçoit une protection parfaitement adaptée, que les produits répondent à des normes importantes et que les fausses alarmes sont en grande partie exclues.

Les imprudents mettent en danger leur couverture d’assurance.

Si le cambrioleur a finalement atteint son but, vous devez immédiatement entrer en contact avec votre compagnie d’assurance habitation. Vous pourrez être indemnisés pour le remplacement des objets volés ainsi que la réparation des vitres brisées, par exemple.

Mais attention : si l’assuré gère la sécurité de sa maison à la légère, il risque d’être moins bien remboursé. S’il peut être prouvé que le preneur d’assurance est en partie responsable de l’effraction, l’indemnité est réduite en fonction du degré d’insouciance de l’assuré. Il n’y a pas de valeurs standard. C’est au cas par cas qu’il appartient de décider si la négligence contributive est de 20% ou même de 70%.

Related posts

Quelles sont les questions pertinentes pour choisir le bon matelas ?

Claude

Comment réussir l’aménagement de votre cuisine ?

Journal

La lampe sur pied, un luminaire charmant pour décorer votre chambre à coucher

Claude

L’invasion des cafards : un fléau en France

Odile

Pourquoi changer votre porte d’entrée ?

Journal

Quelques options de dispositifs de vidéosurveillance

Irene